LECOQ ! VOUS AVEZ DIT « EQUILIBRE » ?

L’AVIS DU DIRIGEANT DE LECOQ ET CHEF D’ENTREPRISE DU GROUPE ALBAX

Lorsque je parle de « développement durable », j'évoque les trois piliers nécessaires et indispensables à l’équilibre d’une entreprise : l’économique, le social, et l’environnemental.

Au moment où j’ai pris la direction de la carrosserie LECOQ, cet équilibre était rompu. L’entreprise affichait 75.000€ de perte par mois et à ce titre, n’avait plus lieu d’exister. Il est évident qu'une mauvaise gestion la minait depuis une douzaine d’années.

« L’économique » a droit de vie et de mort sur une entreprise, sans aucune discussion devant un tribunal de commerce, et c’est à ce moment-là que le groupe ALBAX l’a rachetée.

Récupérer cette maison nécessitait obligatoirement, et avant toute chose, un redressement économique pour survivre et travailler enfin de manière « durable », donc par conséquent aussi, d'un point de vue social, et aussi d'un point de vue environnemental. Il aura fallu trois ans de gestion pour corriger l’équilibre économique de la carrosserie LECOQ. Aujourd’hui, les hommes et les femmes constituant cette équipe, peuvent être fiers que leurs salaires soient dus - exclusivement - à leur labeur et non plus, à des subventions de divers associés ou mécènes.

Bien sûr, l’équilibre, ne peut être envisagé dans toute l’acception du  terme,  et doit être considéré comme la photographie d’une situation à un instant « T ».
Ici, l’équilibre, lorsqu’on vient «d’en bas», c’est déjà une victoire, mais pour gagner la guerre, il faudra encore transformer cet équilibre fragile, en un autre plus solide, qui englobera cette fois des résultats positifs durables.

Bien sûr, nous ne sommes plus dans le négatif, ni dans la contrainte. Une deuxième ère commence, plus positive. Désormais, des projets vont enfin voir le jour, avec un outil durable et viable, qui ne néglige pas le bien-être social.

 
 

Diriger LECOQ, c’est diriger trois métiers différents : la carrosserie rapide, la carrosserie traditionnelle (telle que le marbre) et la carrosserie de voitures de luxe ainsi que leur restauration. Il est difficile de gérer trois activités si différentes. Des délais brefs, tout en maintenant la qualité des réparations, sont naturellement la caractéristique de la carrosserie rapide. Pour la carrosserie traditionnelle, la fiabilité et la qualité priment sur la rapidité. Et enfin, le "zero défaut" absolu, la garantie de l'excellence définissent le travail de la carrosserie et des restaurations haut de gamme pour lesquelles les contraintes relatives au temps sont purement secondaires.

 

Trois activités, trois populations différentes, trois langages différents, sans oublier les secteurs - mécanique et peinture automobile.

///Une population avec des formations diverses, car d’aucuns ont rejoint LECOQ peu de temps avant mon arrivée, à la suite du rachat de certaine entité de carrosserie dite « rapide et traditionnelle «  chez qui par ailleurs, la restauration et le très haut de gamme n’existaient pas. Bien que ces ouvriers aient été pour la grande majorité de bons professionnels dans leur domaine, regagner en image de marque et en qualité nous a obligé à spécialiser les tâches, par rapport à chacun des savoir-faire.///

Grâce à ce repositionnement des compétences Lecoq, aujourd’hui, le haut de gamme et la collection ont retrouvé un volume d’affaires satisfaisant, et surtout, ont redonné, avec  la peinture et à la mécanique, toute la reconnaissance et la notoriété du travail bien fait, et redonné enfin le prestige et ses lettres de noblesse méritées à l’entreprise.

Bien sûr, nos deux autres métiers (rapide et traditionnel) nous ont amené un chiffre d’affaire, et donc, une certaine stabilité économique.

Aujourd’hui, je suis fier et je tiens à remercier le groupe ALBAX de nous avoir soutenu financièrement, et d’avoir fait en sorte de se passer de son dirigeant en grande partie durant trois ans.

Je remercie également toutes les équipes qui ont compris l’importance de l’investissement, et je remercie particulièrement aussi, toute l’équipe de LECOQ pour le travail accompli, surtout qu’en période de redressement économique, le quotidien n’a pas été rose tous les jours, et  qu’il a fallu parfois serrer les dents.

Je remercie enfin, nos clients, les journalistes qui ont parlé ou écrit sur nous, et les donneurs d’ordre qui nous ont fait confiance, car sans eux la tâche aurait été quasi impossible.

Je terminerai par un mot que j’emprunte volontiers à Monsieur LECOQ  et qui j’espère nous portera chance à tous : KENAVO !

Max Alunni

 

 

Lecoq Paris

01.34.11.34.11
105 Rue Casimir Perier, 95870 BEZONS
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lecoq Riviera

04.22.46.02.02
830 Avenue de Saint-Exupéry, 06210 Mandelieu
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.